La popularité de la recherche vocale redéfinie le SEO en 2019 ?

recherche vocale google

La popularité de la recherche vocale redéfinie le SEO en 2019 ?


Google Voice Search a été lancé en 2012, mais ce n’est que dans les 12 à 18 mois que les gens ont vraiment commencé à s’asseoir et à écouter. Avec l’introduction d’assistants vocaux tels que Google Home et Alexa d’Amazon, la recherche vocale a été placée au centre des préoccupations des spécialistes du marketing.

La popularité croissante desassistants vocaux et l’utilisation accrue de la recherche vocale a changé la dynamique des rôles SEO. Aujourd’hui plus que jamais, nous devons penser à des choses telles que l’optimisation mobile, l’interprétation des extraits enrichis, schema.org et laePageSpeed. Pour la première fois depuis l’arrivée de Google, les gens cherchent les choses différemment et, par conséquent, nous devons changer la façon dont les choses peuvent être trouvées sur le web. La recherche par mots-clés, par exemple, prend une toute autre tournure – les mots-clés sont plus longs, plus conversationnels et mettent en évidence l’intention de l’utilisateur d’une manière que nous n’avons jamais vue auparavant.

Comment le référencement naturel et la recherche vocale évoluent ?

Les gens accèdent au contenu et le recherchent de multiples façons, à de multiples moments.  Nous utilisons tout type d’appareils, des ordinateurs de bureau, aux montres intelligentes, en passant par les tablettes… De plus en plus, l’internaute/mobinaute utilise donc la recherche vocale pour découvrir de nouvelles marques, trouver des solutions à nos problèmes et rechercher et acheter des produits. D’après les diverses recherches d’agences SEO en « BrandContent », on constate que plus d’un cinquième des adultes européen utilisent la recherche vocale plusieurs fois par jour – et la majorité de ces premiers utilisateurs sont des personnes âgées de 45 à 54 ans.

Nous avons également constaté que 22% des utilisateurs de recherche vocale l’utilisent quotidiennement pour trouver des informations commerciales locales, de sorte qu’en 2019, la recherche vocale offre d’énormes opportunités pour les petites entreprises qui, dans le passé, auraient peu de chances d’apparaître en première page sur Google.

Avec autant de recherches locales ou de recherches « près de chez moi », l’opportunité pour les marques locales s’est largement ouverte. Ces petites entreprises, qui n’avaient peut-être pas les moyens de faire connaître leur présence dans le passé, peuvent simplement utiliser les annuaires, les sites de comparaison et Google My Business pour se faire connaître et devenir les seuls résultats d’une série de questions et de mots clés pertinents.

Prédictions pour l’avenir de la recherche vocale

Il sera intéressant de voir comment la technologie s’adaptera à la recherche vocale au cours des prochaines années. Les recherches indiquent que d’ici 2022, jusqu’à 90 % des nouvelles voitures offriront une certaine forme de reconnaissance vocale. Il est évident que les télévisions sont déjà à bord aussi. Il y aura d’énormes possibilités d’entrelacement de la technologie au cours des prochaines années et je pense que l’élan continuera de croître.

Un facteur qui pourrait ébranler l’évolution harmonieuse de la voix est la confiance. En ce moment, il semble y avoir beaucoup de conversation autour de la confiance, ou du manque de confiance, que les gens ont dans les technologies de recherche telles que Google Home et Alexa d’Amazon. Beaucoup de gens pensent qu’ils écoutent chaque conversation, mais ce n’est pas le cas – c’est seulement quand la commande de réveil, comme « Hey Google » est prononcée. En fin de compte, cela deviendra un poids – si les gens veulent ces appareils dans leur maison, ils devront peut-être sacrifier une petite partie de leur vie privée, et avoir confiance que toute information indirecte absorbée par les assistants ne sera pas stockée ou utilisée.

L’un des secteurs qui a le plus besoin d’établir la confiance lorsqu’il s’agit de se faire entendre est celui de la finance et des assurances. Ce secteur a tendance à adopter lentement les nouvelles technologies – les applications bancaires mobiles en sont un bon exemple. Au cours des prochaines années, la confiance et la compréhension des gens augmenteront, espérons-le, et les gens réaliseront que leurs données sont tout aussi sécurisées grâce à la recherche vocale et aux assistants vocaux qu’elles le sont grâce à leur téléphone ou ordinateur portable.

Comment et pourquoi les marques doivent se tourner vers la recherche Vocale ?

Il y a quelques éléments clés à prendre en compte lors de l’optimisation de la recherche vocale, mais l’une des premières mesures les plus simples que les marques peuvent prendre est de rendre le contenu plus conversationnel et de prendre en compte les mots clés à longue traine. La façon dont les gens posent des questions par la voix donne beaucoup d’information sur l’intention de l’utilisateur à laquelle nous n’avons pas eu accès dans le passé avec seulement deux ou trois mots dans une recherche texte.

Les marques doivent également s’assurer d’optimiser l’utilisation de PageSpeed pour les mobiles et les tablettes, car on estime que 60% des recherches vocales proviennent des mobiles, il est donc vital que toute stratégie d’optimisation s’applique à tous les appareils. PageSpeed en particulier est important car la page de résultats de recherche vocale moyenne se charge en moins de cinq secondes, alors que l’indice de vitesse moyenne actuel (le temps de chargement perçu) est supérieur à huit secondes.